ASHTAR SHERAN

La Grande Heure « X » de l'humanité
(1961)

Canalisations du Groupe Speer de Berlin (MFK-Berlin) - 1961

La famille Speer de la Mediale FRIEDENSKREIS de Berlin

Extraits de la revue " Ondes Vives" (O.V.)
(Revue d'études : Psychologie - Religion - Spiritualité - Sociologie -
Archéologie - Esotérisme - Arts - Sciences - Symboles - Initiation)

n° 74 (Juin 1972 - Partie III)
n° 77 (Septembre 1972 - Partie VI)
n° 81 (Janvier 1973 - Partie X)
n° 82 (Février 1973 - Partie XI)

(Aimablement transmis par Michaël Lefebvre pour la partie III
et par Fred Idylle - du site ARTivision - pour les Parties VI, X et XI)

(Il manque, pour le moment, les Parties I, II,  V, VII et IX)

Appel aux visiteurs :
Si vous disposez des numéros manquants de la revue
"Ondes Vives" (n°72, n°73, n°76, n°78, n°79 et n°80),
n'hésitez pas à vous manisfester pour compléter ce texte.
Merci à vous.

 

 

Revue « Ondes Vives » n° 74 de Juin 1972, pages 7 à 12 (partie III)

 

On ne peut considérer la Terre comme la seule expression de toute la création. Il faut prendre tout l’Univers en considération. On ne peut voir, ni mesurer votre intelligence. Elle n’est mise en évidence que dans sa manifestation active par l’intermédiaire du corps physique. On nie donc la conscience lorsqu’elle n’est plus en état de se manifester par son instrument (le corps physique). Cette erreur dénote une puérile ignorance car, si l’intelligence ne peut se manifester d’une façon tangible et physique, cela n’implique pas qu’elle n’existe pas. Cependant, en beaucoup de cas, il arrive qu’elle se manifeste si elle peut disposer d’un instrument physique étranger, même dans des conditions limitées, comme par exemple dans les communications télépathiques. Par des observations et des expériences millénaires, nous avons pu déterminer le point faible où se niche l’erreur qui obstrue votre évolution.

Par atavisme, l’homme est enclin à ne pas reconnaître ses propres erreurs. Lorsque ses méfaits sont débattus en public, il se défend avec des mensonges incongrus. Ce comportement montre plus que de l’ignorance ; il est qualifié selon vos propres paroles de : stupidité.

Mais vous donnez à la stupidité une fausse définition. Cette stupidité n’est pas sans importance ; elle renferme le mensonge et il ne faut pas la sous-estimer. Au contraire cette « stupidité » est tellement dangereuse qu’elle s’avère comme le plus grave péril qu’encourent les hommes et la Création divine tout entière. Ne pas reconnaître les erreurs, c’est les perpétuer, les aggraver. Cela empêche l’évolution, le progrès vers le perfectionnement. Et c’est là le motif pour lequel nous venons à vous avec d’immenses efforts : LA DANGEREUSE STUPIDITÉ DOIT DISPARAITRE SUR VOTRE PLANÈTE AVANT QU’ELLE NE METTE EN PÉRIL TOUT LE SYSTÈME SOLAIRE.

Vos savants et psychologues n’ont pas encore pris en considération une telle cause de ruine. On dit simplement : cet homme est stupide ou un sot, insuffisamment développé et qui, par conséquent, ne peut aspirer dans la vie qu’à un rôle insignifiant et subordonné. Un homme sot n’est pas pris au sérieux parce qu’il manque d’intelligence. ERREUR ! La stupidité use l’intelligence dans le sens négatif et faux. La stupidité peut être extrêmement rusée, trompeuse, sans scrupules ; elle ne se laisse pas fléchir dans ses opinions, elle nie Dieu, considère avec malice la vie et les biens du prochain et elle détruirait tout, y compris son propre être. Elle prévoit la guerre et fabrique les armes les plus puissantes, invente et accumule la bombe atomique, tisse un réseau dangereux d’installations à travers le globe terrestre, entortille la science avec ses ruses et ses finesses. La stupidité humaine, dans sa brutalité illimitée, est négative ; elle opprime la philosophie et la soi-disant sagesse ou sapience. Il n’existe pas de défense contre la stupidité en dehors du triomphe suprême de l’Univers basé sur la connaissance de Dieu et sur le respect de l’ordre qu’Il a établi. Sans cette connaissance, la stupidité sera toujours gagnante sur cette Terre et sur ses habitants. La stupidité est la preuve de la fausseté raffinée de l’intelligence humaine qui en abuse à travers l’âme. Dans les disputes, la stupidité fait abattre l’homme sage et prudent et le contraint à succomber. La stupidité scientifique donne à la politique l’aliment de la discorde. La stupidité scientifique abat sans scrupules tout homme qui ne sait pas se protéger. La stupidité se refuse énergiquement à s’occuper sérieusement de l’EXISTENCE SUPRA-NATURELLE.

Tout individu stupide est extrêmement dangereux ; il est ennemi de l’existence tout entière, même s’il a étudié toutes les sciences. Il utilise toutes ses connaissances scientifiques, philosophiques et techniques à détruire les progrès positifs. Tout délit, qu’il soit grossier ou bien raffiné, est une stupidité. Toute superstition est une sottise, de même que toute négation de notre existence [NDLR (O.V.) : de l’existence des Extraterrestres].

Nous ne pouvons vous libérer des chaînes qui vous emprisonnent si vous n’avez pas la ferme volonté de vous rallier à ce but. Nous ne pouvons que vous montrer la voie et donner des indications, comme la fait le Christ Lui-même. Nous pouvons seulement espérer de trouver parmi vous des gens qui nous aiment et nous soutiennent. Nous avons annoncé les désirs du Seigneur au Mont Sinaï et ceux du Christ à Fatima. Mais tous ces messages accompagnés de phénomènes merveilleux ont été falsifiés, détruits ou cachés par les Terriens soi-disant serviteurs de Dieu. La proclamation même de la manifestation est annulée dans des buts égoïstes. Là où la vérité est supprimée on pose un dogme.

La science, dans sa présomption, se met à côté de la théologie sans avoir le courage de la blâmer, parce que toutes deux sont d’accord sur les mensonges à l’égard de Dieu. D’ailleurs la science trouve aussi des dogmes compliqués pour étouffer la vérité. De toute façon la science domine le peuple qui a en elle une confiance aveugle. On proclame solennellement : PAS DE VIE APRÈS LA MORT, et personne n’ose s’élever contre cette assertion. Une assertion est bien loin d’être une constatation.

NOUS VOUS ANNONÇONS QUE CE DOGME EST UNE GRANDE ET DANGEREUSE ERREUR. Nous vous transmettons la Parole de Dieu comme une explication définitive de tout l’Univers. Celui qui en doute n’a pas d’opinion personnelle ou bien est un déficient. Comme on l'a déjà dit, la stupidité est l’ennemi le plus dangereux de toute l’existence concrète.

La science et la théologie ne présentent pas de différences dans leur intention, mais seulement dans leur façon d’interpréter.

Selon la loi de Dieu, sont protégés et encouragés les chercheurs de Dieu et non les négateurs. Vous n’avez pas idée des quantités de chercheurs de Dieu qui se trouvent parmi les Communistes. Par un système autoritaire et diabolique, on a interdit en eux la foi en Dieu. Celui qui a trouvé la Vérité doit la communiquer au frère chercheur de Dieu, avec un pur sentiment d’amour. [NDLR (O.V.) : Ce passage est contradictoire. Si, parmi les Communistes, il y a tant de chercheurs de Dieu, alors ceux-là ne devraient plus être Communistes puisque la doctrine de MARX rejette absolument le concept même de Dieu]. [Commentaire de Frédéric : sauf si dans les système totalitaires de l'époque du groupe Speer de Berlin, des gens, prisonniers de la doctrine qu'on leur a imposé - souvent de force - ont cherché à s'éveiller.]

La devise de notre science est : « RECONNAIS DIEU, PUIS TOI-MÊME, AVANT D’ESSAYER DE CONNAITRE AUTRE CHOSE, SINON TON JUGEMENT SERA FAUSSÉ. GARDE BIEN EN MÉMOIRE QUE TOUT JUGEMENT FAUSSE ATTENTE À TA VIE ET À CELLE DU MONDE.

La science a ses savants. Ceux-ci ont étudié. Personne ne peut lire dans leur cœur, sauf les intelligences spirituelles. Personne, parmi le peuple, n’ose les accuser de déficience et d’ignorance. Même si toute leur doctrine était mensonge et tromperie, on dit « TABOU » et l’ineffable sagesse le démontrera noir sur blanc. Le peuple n’est pas le seul à se plier devant l’autorité académique, mais aussi tous les rois et leurs ministres.

Si un savant publie son opinion personnelle ou exprime ses suppositions, on considère que c’est un évènement scientifique digne d’être diffusé. Mais s’il découvre des choses vraies qui ne sont pas à l’avantage des intérêts nationaux, ces choses sont tenues secrètes et avec le temps, on les oublie.

Ce sont ces attitudes qu’il nous faut blâmer sévèrement. Ainsi les médecins savent bien que le tabac est un grave poison. Mais eux-mêmes fument et périssent lentement comme tous les autres. L’influence de la nicotine dans les veines porte préjudice au travail du cerveau. Les médecins et les étudiants ignorent qu’après la mort du corps physique, le travail du cerveau se poursuit dans le corps spirituel. Qu’arrive-t-il alors ?

 

III – AVERTISSEMENT AUX THÉOLOGIENS

 

Sur votre Planète, tout serviteur de Dieu jouit d’un grand privilège : il peut juger au sujet du bien et du mal. Autant dire de Dieu et du diable.

Si l’ESPRIT ÉTERNEL DE DIEU vous envoie Ses Messagers pour vous porter une Révélation, le prêtre se réserve l’ultime parole et son verdict est toujours le même :

« Celui qui s’intéresse à ces choses est un hérétique et il sera damné ».

Ce verdict s’applique aussi à nous. Il est émis par ceux qui en savent le moins sur notre existence, ceux pour qui une vieille estampe traditionnelle a plus d’importance que la parole d’un ange qui arrive jusqu’à vous par ordre divin.

Qu’y a-t-il d’erroné dans votre foi ? Je n’entends pas seulement la foi chrétienne, mais je me réfère à la contemplation commune et au concept de Dieu. J’ai déjà fait relevé des erreurs et je suis heureux que mes paroles aient été traduites en plusieurs langues. Je remercie tous les collaborateurs qui s’efforcent d’instituer une religion raisonnable et logique. Malheureusement la Bible n’offre pas une base suffisamment valide pour une telle science spirituelle. Au monde il n’est pas besoin d’une Bible mais d’un simple syllabaire qui traite des choses divines. Tout homme de la Terre sait qu’il a si peu de vigueur, qu’il est tellement faible, qu’il craint continuellement la menace de la mort. Et il est persuadé qu’il va à la dérive malgré les conquêtes techniques. Mais puisque personne ne peut arrêter cette décadence de l’humanité, on se livre sans discernement à tous les péchés pour goûter à tous les plaisirs que vous appelez à tort, le BONHEUR. Vous voulez jouir pleinement de la vie sans vous préoccuper des autres et par peur que demain ou après-demain, il sera trop tard. ERREUR !

Pauvre humanité ! Les théologiens du monde entier vous ont instruits au cours des millénaires d’une façon erronée. Malheureusement les ecclésiastiques eux-mêmes ne sont pas au courant de ses choses et marchent dans l’obscurité, pas moins que le reste des mortels. Seulement un pour cent font exception. Parlant des armements, j’ai dit : quel dommage que tout cet argent soit dépensé pour massacrer des gens. Parlant de la théologie, on peut dire : dommage que tant d’argent soit dépensé pour la mort de l’âme.

Ces deux choses sont reliées entre elles et on ne réussira plus à les séparer du fait que leur mouvement fut faussé dès l’origine. L’homme transmet ses habitudes basées sur la non-sincérité, à toutes les choses comme à tous les divers cultes de la Terre. Il ne se comporte pas comme un être craignant Dieu, mais comme un sot. Finalement il s’étonne que les forces naturelles de l’Univers ne lui viennent pas en aide. [NDLR (O.V.) : Encore une contradiction. Comment les hommes qui nient Dieu et les forces spirituelles, peuvent-ils espérer une aide d'en haut ?] Elles pourraient bien sûr l’aider, comme nous aidons et comme l’a aidé le Christ.

La mort de Jésus ne fut pas la volonté de Dieu, mais celle des théologiens de Son temps. [NDLR (O.V.) : Ceci est manifestement faux, car la mort de Jésus avait été annoncée à l'avance par Esaïe, les Psaumes etc... Cette mort était nécessaire pour sauver les hommes. Et d'autre part, Jésus, à Gethsémani, avait demandé que cette coupe de la mort s'éloignât de Lui, mais que la Volonté du Père soit faite. Et Lui-même disait que s'Il l'avait voulu, des légions d'anges l'auraient délivré. Donc c'était bien la Volonté du Père que Jésus mourût. D'autre part, Ashtar Sheran, qui parle de Dieu comme du Maître de l'Univers et avec un tel respect, semble dire ici, que le Seigneur n'a même pas le pouvoir de diriger les hommes, ni de sauver Son propre Fils de la malignité d'une poignée de théologiens. Tout ceci est incohérent sans logique et non conforme à la Bible]. [Commentaire de Frédéric : sauf si Ashtar Sheran parle du fameux Libre Arbitre Terrestre, loi précisément imposée sur Terre par le Père Céleste.]. Il nous est impossible de comprendre le nombre et les désignations des calmants et tranquillisants de toutes sortes que vous avez inventés croyant qu’ils vous sauveraient de votre situation critique ! Mais ces remèdes « bibliques » ne vous aident pas. De ce côté, les Communistes ont raison. [NDLR (O.V.) : Effectivement, les Communistes disent de la Religion qu'elle est "l'Opium du Peuple".] La théologie a fait à cet égard un mélange empoisonné et c’est elle qui est la cause que les gens se lancent dans l’athéisme pour éviter ce venin, au moins pour la durée de la vie terrestre.

Lorsqu’une Loi vient d’être lancée, on pense qu’il existe un législateur et aussi une force pour l’exécuter. Les Lois terrestres sont toujours et seulement du ressort de la Nation. Celle-ci possède la puissance et se fait respecter. Mais le peuple tente d’y échapper : la loi faite, on trouve la fraude. Et c’est ainsi que le code inculpe le contrevenant imprudent ! Quel homme penserait jamais adorer la Nation ou l’Etat, tomber à genoux et lui demander la rémission de ses péchés ? La théologie se comporte de la même façon. Elle demande au peuple une attitude non naturelle et fait de l’homme un être anormalement robotisé par le moyen du culte supérieur et le sacerdoce. Mais en toute sincérité, la théologie se comporte avec autant d’avidité et de fanatisme qu’une institution gouvernementale ou qu’un parti.

Donc écoutez bien ! Le Christ a dit : « Que celui qui a des oreilles écoute ». L’homme n’est pas un être terrestre. Il est une âme qui prend un corps physique, donc il ne consiste pas en matière seulement ; il appartient à l’Univers, et il est bien inclus dans le TOUT, selon le degré d’évolution de l’âme. L’âme n’a pas de sexe.

Dans la descente dans le monde, l’homme n’a, en fait, aucune supériorité par rapport à la femme, puisque celle-ci ou plutôt la créature féminine, a des devoirs et des mérites que l’homme n’a pas. A chacun son rôle. Mais les anciens sacerdotes, mesquins et limités, ont répandu au nom de Moïse [NDLR (O.V.) : En Nouvelle Calédonie, il y a des tribus qui vivent comme il y a 8.000 ans, donc à une époque bien antérieure à Moïse qui a vécu il y a 3.500 ans. Dans ces tribus, comme dans tous les peuples primitifs, la femme est considérée comme inférieure à l'homme et son esclave. Moïse n'a donc rien à voir avec cette coutume et les prêtres non plus.], des erreurs sur la création de l’homme, avec cette histoire de relative à la côte [NDLR (O.V.) : Là encore, il y a exagération manifeste. Il est certain que l'histoire de la côte d'Adam est une fâble, mais c'est un symbole, comme toute la Bible d'ailleurs, et il faut l'interprêter ainsi : L'homme-Adam créé par Dioeu est l'âme qui n'a pas de sexe (androgyne) ni de corps physique dense. La femme a été tirée de l'homme postérieurement, comme une bouture (la côte) coupée de l'arbre (Adam) donne un arbre identique (Eve). C'est ensuite que l'Eternel leur fit corps physique (l'habit de peau) et les recouvrit; Adam et Eve étaient devenus charnels.]. De plus, il n'est pas vrai que l'homme soit la couronne de la Création. Un jour il pourra le devenir, mais pour l’instant, la haute création est seulement et toujours celle de l’armée des Anges. [NDLR (O.V.) : ceci est juste, mais la Bible nous l'avait déjà dit, bien avant Ashtar sheran : l'homme n'a pas encore son développement complet, il doit devenir un dieu (Ps 82/6 - Jean 10/34).]

Ashtar Sheran

(A suivre)

 

Revue « Ondes Vives » n° 77 de Septembre 1972, pages 4 à 9 (partie VI)

 

La vue du CRUCIFIX dans vos églises vous amène à perdre confiance dans la salvation et la sérénité de l'âme. L'Eglise devrait offrir à tous les hommes une ambiance de parfaite harmonie et sérénité. Au contraire, vos temples ressemblent à de froids obitoires où le frisson est aux aguets à travers les murs. La moindre toux provoque un écho et semble être un gémissement. Comment peut-on y trouver la sérénité ?

Nous comprenons très bien tous ceux qui ne se sentent pas à l'aise dans l'église et qui cherchent une autre ambiance pour leur propre édification. La pompe excessive n'est pas davantage souhaitable car l'Eglise ne doit pas être un musée mais le séjour de l'âme. Quant aux prédications en chaire, elles sont lassantes et elles prennent souvent un ton de terrifiante menace.

Chez nous, c'est bien différent. Une cérémonie religieuse est pour nous une fête, une grande représentation de joyeux anniversaire. Il n'y a aucune trace d'oppression ou de contrainte mais il n'y a que joie, confiance et sécurité. Personne parmi nous, ne voudrait manquer un tel moment de bonheur. Celui qui sort d'une cérémonie religieuse est comblé de joie et de sérénité pour des jours et des jours et il est saturé de contentement, comme les Disciples au jour de Pentecôte.

QUESTION : Pouvez-vous dire quelles sont les erreurs principales de l'Église chrétienne ?

RÉPONSE : Certes, ses représentants sont trop négligents. Ils ne se montrent pas dignes de leur mission, parce qu'ils sont superficiels. La plupart d'entre eux manquent de Foi et c'est la chose la plus triste. Ils aspirent qu'à une prébende assurée. Beaucoup ne sont pas les serviteurs de Dieu, mais les fonctionnaires d'une autorité. La Vraie Foi en Dieu n'est pas une profession, mais une inclination naturelle, innée chez l'homme sincère. Il ressent un besoin intérieur d'aimer Dieu et de le communiquer aux autres. C'est cela, le sens de la mission. Et c'est dans l'absence de ce sens que réside le grave tort de l'Eglise, tord que nous ne pouvons excuser.

QUESTION : Quel effet aura l'Eglise sur le NOUVEL AGE ?

RÉPONSE : Dans la reforme de la Terre, les Eglises seront elles aussi contraintes par tous les moyens possibles à un changement, un alignement, car en matière de Foi, il ne doit pas y avoir de coercition. L'homme ne doit pas être contraint à avoir la Foi, mais doit sentir en son cœur une forte impulsion, une aspiration vers la certitude de la Foi. L'homme ne doit pas se glorifier de ses victoires dans le domaine clérical du fait de la faiblesse et de la fragilité de l'adversaire, mais devrait seulement réfléchir à ces choses. Les hommes ont la sensation que l'Eglise triomphe de leur faiblesse, veut les surprendre et les assaillir par la menace ou les promesses.

 

CONSEILS AUX THÉOLOGIENS

 

Écoutez : Dieu est au-dessus de tout. Il est la source de toute existence. Son origine est un mystère dont la langue terrestre est impuissante à donner l'explication. La seule explication possible dans votre langue pourrait être celle-ci : LE NÉANT n'existe pas et n'a jamais existé. Rien ne peut changer sans une pensée préalable. Par conséquent Dieu a créé des êtres pensants, spirituels et matériels et leur donna une grande puissance. Il existe un être (Lucifer) avec de grandes possibilités qui abuse de sa puissance et de sa liberté par soif de s'affirmer. Il ne veut ni ne peut se soumettre, et se comporte donc dans le sens négatif, de plus en plus.

Dieu a, près de Lui, d'innombrables Anges dotés d'immenses pouvoirs. Dans la circonscription de la Terre il y a 7 Grands Anges (Archanges). D'autres Anges puissants sont préposés à d'autres Etoiles. Un Archange est comme un Ministre et œuvre en présence de Dieu. Les Anges exécutent le PLAN DIVIN. Nous, les Santiniers, nous sommes la main matérielle de Dieu, au sujet des projets divins dont nous surveillons le déroulement. Nous sommes aussi Ses Messagers.

L'Humanité terrestre pourrait également être investie de la même mission si son évolution était suffisamment avancée. Il existe de nombreux mondes adaptés à différentes évolutions. Il y a le Monde de la Matière. Il y a le monde de l'Esprit ou de l'Au-delà. Il y a aussi un monde intermédiaire entre la matière et l'Esprit ; nous appartenons à ce dernier. Il y a aussi un autre monde : celui de la Négativité. Le Ciel est le monde de la Positivité. Il y a un monde des Forces dominantes et un autre des Forces constructives dirigées par des Intelligences Grandes et Puissantes. Ces mondes ont tous des fréquences différentes et bien qu'ils soient indépendants les uns des autres, ils ont la faculté de se compénétrer réciproquement, sans cependant se gêner les uns les autres. Outre cela, éparpillées dans divers classements, il y a d'innombrables sphères de développement divers.

L'Homme terrestre est passé à travers une minime partie seulement de ces mondes et maintenant, dans sa phase de développement, il se trouve sur un plan qui le retient fortement, à cause de son attachement à la matière. Il est têtu, susceptible, déraisonnable. Instruire l'homme est pour nous très difficile. Un monde aussi attaché à ses traditions est un obstacle à l'élan spirituel. La vie a beaucoup de possibilités. La vie terrestre est une base échelonnée de développement qui prépare à des mondes immatériels qu'on appelle mondes de l'Au-delà. Un être involué ne pourrait vivre dans une aire de beauté parfaite et d'harmonie parce qu'il s'y trouverait gêné et la détruirait. C'est pourquoi l'homme doit évoluer et être éduqué de façon que son niveau de vie offre la garantie nécessaire pour que la beauté ne soit pas amoindrie par lui.  C'est la preuve la plus significative que l'homme n'est pas actuellement assez mûr pour être digne d'une existence plus élevée. Ces problèmes difficiles et importants de la terre exigent encore beaucoup de préparation avant d'être résolus.

LA GRANDE HEURE DE LA RÉDEMPTION SONNERA INÉVITABLEMENT pour CETTE HUMANITÉ TERRESTRE. ELLE FAIT DEJA PARTIE du PLAN de DIEU.

CETTE HEURE SIGNIFIE le JOUR « X » de L'IMMANENT et TOTAL PROGRÈS de TOUTE L'HUMANITÉ TERRESTRE.

Il y a eu déjà un JOUR « X » auquel nous avons participé. Ce fut le jour de la Législation divine sut le Mont Sinaï. Jour de grand redressement du monde, un des moments des plus grands changements. Il y eut encore une grande heure pour l'humanité terrestre, ce fut celle où le Christ entra dans la vie terrestre.

LA PROCHAINE HEURE CHANGERA TOTALEMENT LA FACE DE LA TERRE ET DE L'HUMANITÉ TERRESTRE PRÉPARÉE ET DIGNE DE CE CHANGEMENT.

QUESTION : Peut-on prévoir ce jour du moment qu'il est déjà fixé ?

REPONSE : Le Jour « X » englobe une ère entière. LA GRANDE HEURE sera donc un évènement d'une grande efficacité et préétabli. Elle coïncide avec vos recherches spatiales. Cette heure s'appelle : MINUIT. Et il EST DÉJA PRESQUE MINUIT. Il ne nous est pas permis d'en dire davantage.

Nous savons bien que dans les milieux théologiens, nos messages sont bafoués et pris en dérision. Malheureusement les théologiens ne se préoccupent aucunement des problèmes célestes des OBJETS VOLANTS. Un « amen » de la Bible est pour eux plus important qu'un signe du doigt de Dieu dans le Ciel. Ils ne trouvent aucune explication plausible au sujet de l'étoile de Bethléem ; c'était une nef spatiale et ce ne pouvait pas être une Étoile du Ciel qui est une planète.

Nous savons aussi que nos apparitions donnent lieu à des histoires fantastiques. Nous ne pouvons pas éviter ces déformations parce que nous sommes étroitement liés à nos devoirs. Nous vous conseillons bénévolement d'examiner avec attention toutes ces choses et de juger quelles sont celles qui offrent réellement une base spirituelle et une aide pour progresser dans le savoir et dans la conscience. Nous ne sommes pas porteurs de nouvelles journalistiques sensationnelles et, de tous les phénomènes qui se produisent, nous donnons des explications sensées ou même nous préférons nous taire. Dans chaque message que nous vous donnons, il a une doctrine ou une admonestation. Nous vous aidons par l'enseignement.

Aux théologiens nous disons encore une fois : changez votre comportement, La Foi en Dieu appartient à la science. Elle devrait prendre la place de la philosophie. La Foi est la science naturelle la plus haute et par conséquent la suprême connaissance de toute existence. Cette science naturelle, ajoutée à la suprême conscience, n'a rien à voir avec la psychologie. Elles représentent un champ à part, vu qu'elles nécessitent de grandes facultés d'intuition. Ceux qui, après ces études, se préparent aux responsabilités de la vie, deviendront de vrais Maîtres dans leur profession. Pour ce motif, la théologie devrait faire partie de la science universitaire et avoir droit à conférer honneurs et lauriers.

Aux théologiens cependant est assigné le devoir d'éduquer l'homme pour en faire un être divin et installer en lui la véritable et profonde adoration de Dieu par des méthodes raisonnables et naturelles, Le RÈGNE de DIEU ne demande pas des fonctions du genre théâtre. De telles coutumes ne sont pas bien accueillies et n'attirent que des esprits d'un culte correspondant qui influent maléfiquement sur l'homme. Tant que l'obstination durera, les théologiens ne pourront pas se dire serviteurs de Dieu.

 

AVERTISSEMENT à tous les PUBLICISTES

 

L'humanité terrestre gémit sous le poids de la continuelle agitation de la peur d'une fin prochaine de son existence. De quelle façon les hommes savent-ils ce qui arrive dans le monde ? Par les multiples possibilités dont la presse dispose. L'humanité est incessamment tenue en haleine par la Presse qui est devenue non seulement une nécessité de la vie, mais aussi une des plus grandes industries, et elle est au-dessus de la politique qui se sert d'elle.

Il y a une différence entre force et puissance. La politique représentée par les gouvernements se sert de la puissance. La Presse se sert de la force. L'intérêt majeur de la politique est de toujours s'aligner sur la presse. La presse peut tirer les chefs de la multitude anonyme et les porter sur le trône, mais elle peut aussi les anéantir.

La destinée des citadins, comme celle de la nation, est entre les mains de la presse. Tout ce qu'elle publie est pour la plupart accepté comme vérité. Peu de gens s'intéressent à l'importante question de contrôler la somme de vérités que la presse est en mesure d'offrir. Si les informations sont insuffisantes pour satisfaire l'insatiable avidité de sensations qui fait partie de la nature humaine, la presse utilise sans scrupule un procédé dangereux : elle invente des nouvelles et écrit des mensonges. Elle mêle ainsi un gramme de vérité à 99 grammes de fausseté. La majorité des journalistes, spécialement ceux qui doivent quotidiennement pourvoir aux besoins d'informations et de nouvelles, n'ont aucune idée de leur responsabilité vis-à-vis du public - et des comptes qu'ils devront rendre par la suite. Ils sont généralement athées, matérialistes, chefs de parti, destructeurs de la divine harmonie et excitent à la guerre. Ils travaillent, derrière les coulisses, à la destruction du monde.

L'énorme majorité de l'humanité terrestre est aveuglée par la presse. Elle adore le cinéma, le théâtre, la radio, la T.V. mais tout spécialement les quotidiens. Tous ces gens croient que les articles des journaux contiennent la fine fleur de la vérité et que les rédacteurs qui écrivent pour le public sont des personnes expertes et très cultivées. Ce sont en fait de gros menteurs. On croit aussi aux nombreux dispositifs de recherche de la presse, aux organisations, etc.…. qui collaborent afin que chaque pensée, chaque dialogue, chaque événement qui se passe dans la société humaine soit compris, noté, suivi. ERREUR !

Il n'y a pas de limites ni de lois qui puissent garantir la vérité dans vos publications. Donc le fanatisme et le culte pour la presse est une sorte d'idolâtrie qui est fomenté, surveillée et promue.

Nous, Serviteurs de Dieu, habitants d'un autre point de l'Univers, nous voyons avec terreur votre peureux développement qui gâte tous les hommes et les amène à la ruine. Le mal principal de ce terrain périlleux duquel l'humanité ne peut se libérer ne réside pas seulement dans la politique des gouvernements mais aussi dans les PUBLICATIONS dangereuses.

La Presse a pris l'avantage sur la puissance politique ; elle est plus forte que tous les canons et que toutes les bombes atomiques. Elle détermine le cours des événements, elle provoque et dresse l'une contre l'autre les forces contraires afin qu'elles se combattent et se détruisent.

Ce ne sont pas les chefs des nations qui créent les problèmes mais les publications toujours prêtes à fomenter les inquiétudes, les litiges, la haine des races, les controverses de frontières, à amener le chaos complet en déformant les lois et l'inobservance des engagements dans tous les domaines de la vie. Il s'ensuit que les LIBRES ÉLECTIONS n'ont rien de libre parce qu'elles sont influencées par la Presse et non par le choix libre et raisonnable, ni par le sentiment des électeurs. Ces derniers ont le crâne bourré de mensonges et de promesses qui ne seront jamais tenues.

La Presse, depuis toujours, a été la réelle, la zélée, la puissante ennemie de l'humanité. Elle est comme un écueil insurmontable qui barre le chemin de la paix sur toutes les frontières. La presse s'est autogonflée mais elle n'a pas de possibilité de satisfaire les nombreuses attentes d'une façon honorable. C'est pour cette raison qu'elle invente des informations et des petites nouveautés sensationnelles afin de créer aux gens des graves problèmes. La presse est sans conscience, épouvantablement athée et irrationnelle.

Ashtar Sheran

(A suivre)

 

Revue « Ondes Vives » n° 81 de Janvier 1973, pages 3 à 6 (partie IX)

 

La manière de posséder les biens de la Terre est, à nos yeux, tout simplement injuste, atroce. Les richesses que vous produisez détruisent l'homme plus qu'elles ne le servent. Elles consistent principalement en grandes cultures de tabac, conserves d'aliments avec industries correspondantes et machineries. A cela s'ajoute l'immense production d'alcools. Mais la plus grande richesse dispersée en énergie et en produits, est dans les navires de guerre, bombardiers, canons, cuirassés, bombes atomiques, fusées et dans l'armement de tous les pays. Il n'est pas utile de vous citer des chiffres. Toute cette immense richesse n'est pas accumulée pour le bonheur des hommes, mais pour sa malédiction, pour l'hécatombe, pour la destruction des villes et pour la catastrophe finale. Tous travaillent et suent pour accumuler ces produits négatifs, pour accroître l'angoisse, pour aiguiser la menace et finalement pour l'auto-anéantissement.

Nous posons aux diplomates terriens la simple question suivante : A qui appartiennent ces produits dangereux et destructifs qui ont coûté d'innombrables milliards, à une époque où les deux tiers de l'humanité dépérissent et meurent de faim ?

Messieurs les diplomates pourraient prendre en considération cette question, à l'occasion d'une conférence au sommet. Je serais curieux d'en connaître la réponse. Cette richesse (en tant que coût ) d'une valeur inimaginable, à qui appartient-elle ? Peut-être au peuple, aux citoyens, aux fonctionnaires, aux ministres ou bien aux rois, aux présidents ? Ou peut-être est-elle l'horrible propriété de l'ENNEMI de DIEU, l'Ange déchu, LUCIFER, le DIABLE par excellence, comme vous l'appelez par raillerie et pour montrer que vous n'y croyez pas ?

Au lieu de cela, vous dites : Ce complexe de valeurs a été réalisé pour la SÉCURITÉ COMMUNE.

Mais où est la sécurité ? Où est la garantie ? Où est la Paix absolue ? Où est la concorde ? Où est le futur de cette humanité ? Qu'entend-on par la PROPRE SÉCURITÉ ? Est-ce pour la sécurité des classes dirigeantes ? Pour la sécurité d'un groupe ou d'une nation ?

S'il est question d'assurer la sécurité des hommes, on ne devrait en exclure aucun, si loin que fut le pays où il vit. Vous voulez disposer d'hommes nés de l'autre côté d'une frontière qui n'a pas été tracée par Dieu. Vous voulez gouverner des hommes qui sont de chair et d'os comme vous, qui ont une Ame comme vous  CELA ME TROUBLE PROFONDÉMENT!

A quoi sert cette immense richesse en instruments de destruction si les conditions d'emploi ne pourront jamais être réunies ?

Quelles définitions, quelle philosophie, quel savoir vous ont conduits à promouvoir, à solliciter, à amasser une telle quantité de produits maudits ?

AU NOM DE DIEU, je peux vous dire : Vous, tous les peuples terrestres, vous avez une idée totalement faussée des choses importantes de l'Univers. Vous vivez éblouis par le dogmatisme de vos doctes ecclésiastiques et représentants de la science. La stupidité et la paresse de pensée des masses humaines de cette planète que vous maudissez vous-mêmes parfois, n'admettent aucune logique dans cet état des choses. Vous craignez peut-être les ecclésiastiques ou même les professeurs ou les médiums qui veulent vous démontrer la sottise de l'athéisme.

L'Union Soviétique parle des droits du prolétaire et de l'esclave qu'il faut aider. ABOLISSEZ le PROLÉTARIAT en combattant résolument la stupidité ancienne ou nouvelle, et l'athéisme proclamé à son de trompette, et alors le parti RUSSE progressera et il n'y aura plus de prolétaires dans le sens commun de ce mot. Vous considérez comme ennemis tous les hommes qui n'ont pas d'opinions. Il vous plairait de vous débarrasser de tous vos ennemis. Ce sentiment est réciproque dans les deux parties, mais en aucun autre endroit du Cosmos n'existent des hommes nourrissant de pareils sentiments. Il y est seulement question de BONNE VOLONTÉ, de transmuter l'ennemi en ami. Pour cette mutation il n'est pas utile de tuer qui que ce soit. Les grands problèmes ne peuvent être résolus par des guerres, ni par des massacres. Le plus fort n'est pas le vainqueur, mais le dictateur qui abuse d'un plus faible que lui. Pour vous, l'unique problème est de savoir si l'ennemi est suffisamment puissant pour se défendre. Depuis de nombreuses années, nous observons le problème de l'Allemagne. Dans le monde entier on en a toujours discuté sans jamais le résoudre. Mais dans aucune conférence, dans aucun débat, on n'a identifié ni reconnu le noyau de la question. J'énonce ce problème : UNE EXISTENCE VILE à l'OMBRE de la FAUSSE BONTÉ d'un GÉANT CRAINTIF (Commentaire d'Ondes Vives : Allusion à l'Allemagne Orientale).

J'interprète aussi ce problème de la façon suivante : UNE RIVALITÉ TOLÉRÉE pour FACILITER une PUISSANCE QUI SE SENT MENACÉE. J'entends par là, le Gouvernement de l'Allemagne Occidentale. Les hommes de la partie orientale ne doivent pas croire à ce que croient les hommes de la partie occidentale et vice-versa. Tout ceci parce qu'ils ne se permettent pas de penser par leur propre mental, de peur qu'un peuple géant agresse les autres nations pour la troisième fois.

En Allemagne Orientale la pensée doit se conformer à celle du Gouvernement, mais cela n'a rien à voir avec la Vérité. C'est un repli provisoire qui attend, pour être résolu, que la Paix Mondiale soit établie. Le problème de BERLIN est comme une ENCLUME sur laquelle on frappe les deux parties. Le fer qui est sur l'enclume peut être comparé à une fausse conception du monde et toujours maintenu au rouge parce que personne ne sait que faire de ce fer. De toute façon nous savons que ce fer devra devenir une arme diplomatique que tous désireraient avoir en main. ET LA RÉSIDE  ENCORE UNE GRANDE ERREUR !

Le panorama du monde doit changer et devenir correct, alors le fer cessera d'être rouge. Nous ne permettrons absolument pas que BERLIN continue de rester sous le martellement comme à présent. Pour le moment nous emploierons des moyens pacifiques. Qui ne croit pas en nous ne sera pas aidé. C'est à l'homme lui-même de s'intéresser à se procurer les preuves de notre existence. Il peut en trouver suffisamment !

Je vous dis encore ceci : l'Allemagne Orientale ne se comporte pas selon son propre idéalisme mais pour diminuer le danger que constituerait une Allemagne unie. Le peuple est ainsi incité à croire en quelque chose que même les hommes du gouvernement ne savent pas dire clairement. Il faut aussi considérer qu'en général les chefs de cette humanité sont, pour la plupart, des fumeurs invétérés et des buveurs d'alcool. De telles « victimes » ne devaient jamais être à la tête d'aucun peuple ni de l'humanité. Acceptez-vous mon opinion, ô hommes de la Terre ? La comprendrez-vous ?

L'autorité des gouvernements ne provient pas de la Grâce de Dieu, mais de la volonté des hommes-mêmes, sinon les autorités s'occuperaient davantage des choses de Dieu.

 

VII. - AVERTISSEMENT A TOUS LES HOMMES

 

RÉCONCILIEZ-VOUS AVEC DIEU ET VOUS AUREZ LA PAIX SUR TOUTES LES FRONTIÈRES.

Je dis à vous tous : tous ceux qui composent les gouvernements de cette Terre seront soumis à de sévères critiques. Ils les supporteront difficilement et par conséquent leur haine augmentera. Ils essayeront d'éviter les admonestations pour n'avoir pas à réagir. En réalité il n'existe pas d'hommes qui font des reproches mais seulement ceux qui pensent différemment des Terriens, ces derniers jugeant plus ou moins bien, étant plus ou moins bien informés, aussi bien savants qu'ignorants. Les crises naissent de ces divergences.

Dans tous les cas, soit qu'on occupe une position élevée, soit qu'on vive simplement dans une ambiance familiale, partout il y a ce grand antagonisme, ou bien l'erreur de voir un rival dans la même situation. Pour ce motif vous n'avez jamais de tranquillité et de paix durables.

Un devoir difficile pour moi est celui (depuis le jour qu'il m'a été assigné) de vous faire comprendre par ces moyens la vérité à laquelle je sais que vous ne prêtez pas l'oreille.

Ashtar Sheran

(A suivre )

 

Revue « Ondes Vives » n° 82 de Février 1973, pages 3 à 6 (partie XI - Fin)

 

Nous, Santiniers, nous sommes très attristés de voir que sur cette Terre il y a plus de deux milliards d'hommes incapables de progresser spirituellement et qui, malgré le développement technique, appartiennent au RÈGNE des TÉNÈBRES.

Comment ces hommes pourraient-ils être rédimés si, au lieu de moyens de salut, on met des entraves ? Nous ne pouvons pas disposer vis-à-vis de vous, des moyens dont se sert le RÈGNE des TÉNÈBRES. Il ne nous reste qu'à poursuivre avec une patience infinie dans la voie de l'enseignement, dans l'attente d'un repentir. Il n'est pas dans nos coutumes d'utiliser des expressions tranchantes, mais nous nous en servons avec vous parce que les paroles douces amènent l'ennui. Je désire vous montrer vos torts parce que vous ne savez pas encore que ce Mal devra se transmuter en Bien. Une telle re-pacification est un ciment plus grand que toute une vie terrestre. Un jour viendra où l'humanité terrienne donnera du poids à mes paroles. Ce grand jour viendra vite. La GRANDE HEURE ne tardera pas à venir. Il n'y aura pas de catastrophe mais un sauvage combat entre le BIEN et le MAL. Et le BIEN triomphera. Le Mal devra s'adapter et se résigner.

Quels sont vos torts ? Vous croyez aux mensonges lorsqu'ils vous conviennent et qu'ils vous plaisent. Vous jugez avec partialité parce que vous ignorez les raisons de la partie opposée. Vous maltraitez vos semblables, vos propres corps, vos Ames. Vous êtes à regarder avec indifférence vos enfants qui croissent avec des idées fausses, un faux idéalisme, en commençant dès l'enfance avec des jouets meurtriers. Vous protégez l'injustice lorsque vous en retirez avantage. Vous vous saturez de poisons qui vous ruinent. Vous fumez et empestez votre corps et votre ambiance. De cette façon vous attirez des démons que vous croyez ne pas exister. Vous défendez les sentiments de haine de Lucifer qui se venge de vous et de Dieu. Vous êtes des fanatiques de la publicité. Vous êtes toujours du côté de la majorité, même si celle-ci est dans l'erreur. Vous aimez les films, les livres et les divertissements obscènes. Vous aimez savoir les méandres des délits. Votre fantaisie est comme un ballon plein d'esprits de la puissance vulgaire qu'il ne vous est pas encore permis de voir. Lorsque vous serez dans le RÈGNE de L'ESPRIT, tout cela vous sera imputé parce que tout acte reste ineffaçable. C'est seulement par l'équilibre de la justice et de l'injustice, que vous aurez la paix. Vous devez donc penser à charger la balance avec la justice de l'amour fraternel. Je vous conseille : FAITES le BIEN !  PENSEZ au BIEN ! ORIENTEZ-VOUS de VOUS-MÊMES VERS le BIEN.

Dans votre insouciance et votre inconscience, vous admettez que l'athéisme règne partout. Vous êtes déraisonnables au point de laisser les soi-disant hommes de foi piétiner et calomnier l'ESPRIT CRÉATEUR de DIEU par leur comportement faux, illogique et fanatique. Vous devrez un jour vous présenter devant Dieu.

Vous vous laissez saisir par la peur où, au contraire, la Vérité n'est pas. C'est pourquoi vous serez comme paralysés le jour où le Cosmos deviendra un chaos. Vous verrez aussi le soleil s'obscurcir.

Vous vous attirez des typhons qui vous traîneront vers la mer. Vous permettez que votre corps se prête à des expériences déraisonnables. Vous prenez pour modèles des coquins inconscients. Vous n'avez aucune confiance en Dieu et en Ses Aides, mais vous vous fiez à ceux qui sont des érotiques et des mal intentionnés.

Vous avez l'esprit paresseux et aboulique (Commentaire de Frédéric : L'aboulique est un perpétuel hésitant, comme effrayé par la réalisation d'une possibilité excluant d'autres possibilités, incapable de réaliser un choix.) quand on parle des choses hautement spirituelles qui exigent un raisonnement logique. Vous vous laissez dévier de la voie étroite qui mène à la justice parce qu'elle n'a pas de relation avec vos affaires journalières. Vous acceptez aussi, au prix de sacrifices, tout vice et tout péché. Vous êtes des lâches. Vous ne vous êtes pas adressés aux multitudes qui ont élargi votre horizon et donné de l'espace à votre coeur ; par contre vous montrez publiquement votre courage dans vos luttes. A travers d'inimaginables systèmes, vous obligez votre prochain à retirer du feu la CHATAIGNE qui BRULE.

Vous inventez et perfectionnez des méthodes qui endommagent votre santé comme les talons hauts, la danse-contorsion, et les terribles orgies que vous appelez : amusements passe-temps ou parties.

Vous vendez l'amour et les sentiments pour obtenir une distinction honorifique etc... Vous vous enthousiasmez pour la boxe ou le catch, sport qui atteint les limites de la grossièreté, éveille les bas instincts et donne un mauvais exemple. Vous rivalisez dans tous les sports et ne respectez pas les normes, pourvu que vous arriviez à la victoire. La course gagnée, vous exigez une reconnaissance, ne serait-ce qu'un diplôme. Mais le vainqueur court toujours le risque d'être dépassé. Il  vous faudra donc laisser gagner un autre au cours d'une prochaine course. Tout ceci excite la concurrence et donne lieu à l'inimitié. Vous n'avez pas le courage de vous abstenir de films immoraux et de choses semblables. Vous ne pouvez pas non plus empêcher le crime ni l' étouffer parce que vos idées ne connaissent ni amour, ni bonté et vos professeurs n'ont aucune croyance en l'existence de l'Ame .

S'il était question ici de tonnerres et d'éclairs, ils seraient toujours les bienvenus eux aussi, sous toutes les formes, si seulement ils pouvaient frapper les responsables qui mènent l'humanité jusqu'au fin fond de  l'abîme de l'EXISTENCE  ÉTERNELLE de ce divin Univers !

Nous combattons avec un zèle redoublé par toutes les forces spirituelles possible, pour redresser les erreurs que, involontairement et malheureusement, vous avez causées. Nous combattons avec l'épée symbolique  de l'esprit et de la Vérité, au Nom de l'ÊTRE ÉTERNEL que vous appelez DIEU. Malheureusement les Eglises se sont détachées de Dieu avec violence à cause des démons qu'elles craignent. Elles ne se laissent donc pas guider par les ANGES de DIEU, mais veulent se diriger elles-mêmes. L'Eglise chrétienne n'a pas compris le rappel que nos Aïeux ont lancé le jour de le NAISSANCE du CHRIST : « NE CRAIGNEZ PAS ».

Vous n'êtes pas conscients des dons de Dieu. Par l'entremise de l'Amour, l'Humanité peut faire de GRANDES CHOSES. Sinon il n'y aura que HAINE. Nous avons plusieurs fois déjà mis l'accent sur les graves conséquences de la bombe atomique. Vous avez éprouvé et vu cette grande secousse terrestre. Vous avez depuis longtemps bouleversé le climat de la Terre. Vous avez ignoré nos admonestations. Vous avez toujours trouvé une justification pour vos délits, et aujourd'hui vous en rejetez la culpabilité sur le soleil, les taches solaires (Commentaire d'Ondes Vives : On a remarqué que lorsque les taches du soleil deviennent nombreuses il y a des calamités sur terre  - épidémies - famines - mauvaises récoltes - guerres etc... - Le cycle des taches solaires dure 11 ans.) qui n'ont rien à voir avec tout cela. Mais de cette façon vous faites taire le peuple qui se contente de ces motifs et supporte ses malheurs. Je peux vous prédire que les expériences terrestres dans le domaine de l'anti-matière auront du succès au point d'en FAIRE PERDRE le SOUFFLE d'émerveillement.

QUESTION : Les hommes ne peuvent admettre votre existence et la comprendre. Leur casse-tête principal est la dématérialisation. Comment pourrions-nous nous l'imaginer ?

RÉPONSE : La dématérialisation de nos vaisseaux spatiaux se produit par la vitesse. Quand celle-ci arrive à son maximum, ou bien dépasse la vitesse de la Lumière, la matière se désagrège. Les atomes s'éparpillent très loin les uns des autres. Le même phénomène se produit avec les comètes rapides qui se réduisent en poussière. Lorsqu'un corps vivant se matérialise,  les atomes se dispersent aussi, mais ici  il s'agit d'un processus qui se résout par l'accélération. Vos pilotes spatiaux, les astronautes, connaîtront ce phénomène. Nous nous en occuperons...

Je vous donne encore un bon conseil ! ATTENTION au PÉRIL JAUNE. Il est incroyablement grand et aussi dangereux qu'une guerre mondiale. La race jaune ne peut être contenue. Donc, il faut envisager une restructuration. Cela viendra sur la Terre, le jour de la rénovation complète. Et ce sera le JOUR X.

Les races blanches doivent donc s'unir sinon leur existence sur cette Terre se terminera. Le programme des prochains événements sur la Terre est déjà déterminé et stabilisé dans tous les détails. Il ne passera pas beaucoup de temps avant que l'humanité terrestre ne connaisse LA GRANDE HEURE X. C'est pour bientôt.

Il existe un PLAN DIVIN de l'Univers, ou programme, dont vous n'avez aucune idée des dimensions Ce plan définit le cours et le développement de chaque planète. Cette structuration organique est déjà prévue et par conséquent tout se déroulera selon l'ordre et la volonté  de DIEU.

Il arrive parfois qu'une Étoile disparaisse de l'Univers, lorsqu'elle n'a plus de raison d'exister et que sa présence entrave ou gêne la Création. Mais sur la Terre, comme vous l'appelez, c'est différent. Votre Étoile a déjà subi de violentes transformations. Selon le Plan de Dieu, elle ne doit pas disparaître, malgré le fait que la lutte entre le Bien et le Mal y ait pris une acuité que nous n'aurions pu imaginer. Mais du fait même que cette Terre appartient aux Étoiles PRIVILÉGIÉES, le combat est spécialement âpre. Vous devez traverser ce stade pour atteindre un potentiel ultérieur et nous sommes ici pour vous aider.

Il faut vous persuader qu'il existe un monde SURNATUREL et que vous possédez une ÂME.

Ainsi vous êtes des ÂMES opérant à travers un corps physique. Vous devez par cela devenir conscients.

PAIX sur TOUTES les FRONTIÈRES !

PAIX dans TOUT  l'UNIVERS !

PAIX dans TOUS les CŒURS !

Avec l'AMOUR persévérant. Que la Lumière, la Puissance et l'Amour rétablissent le PLAN DIVIN sur la Terre.

Ashtar Sheran

 

FIN de « La Grande Heure " X " de l'humanité »


Remerciements à Fred Idylle, du site ARTivision, ainsi qu'à Michaël Lefebvre
pour avoir permis que tous ces textes puissent être publiés ici et redécouverts sur Internet.


Retour